Comprendre les ESA


thumb-vasieres-map

thumb-vasieres-map-rodrigues

Introduction

Les vasières sont des habitats sédimentaires intertidaux créés par des dépôts dans des environnements côtiers à faible énergie, en particulier des estuaires et d’autres zones abritées. Leurs sédiments se composent principalement de limons et d’argiles à forte teneur en matière organique. Vers la bouche des estuaires où la salinité et l’énergie des vagues sont plus élevées, la proportion de sable augmente. Les vasières intertidales sont des zones exposées à l’air à marée basse et immergées à marée haute. À l’instar d’autres zones intertidales, elles dissipent l’énergie des vagues, réduisant ainsi le risque d’érosion et d’inondation des terres basses. La surface de la boue joue également un rôle important dans la chimie des nutriments. Dans les zones polluées, les sédiments organiques retiennent les contaminants et peuvent contenir de fortes concentrations de métaux lourds.


Valeurs de l’écosystème

Habitats naturels

Les vasières sont des zones très productives qui, avec d’autres habitats intertidaux, abritent un grand nombre d’oiseaux et de poissons prédateurs.


Pressions et impacts

Pollution

À Maurice les vasières sont sujettes à la pollution terrestre, à la pollution des eaux et des déchets industriels déversés dans les rivières. L’élévation prévue du niveau de la mer constitue également une menace.