Lagon Bleu

Eco-Sud a lancé le programme Lagon Bleu en 2010 avec un objectif bien précis : restaurer et préserver l’intégrité écologique et biologique des régions de Blue Bay et de Pointe d’Esny. A travers divers projets, ce programme soutient les efforts de plusieurs autres initiatives locales afin que cet environnement unique perdure et prospère.

Mauritius Marine Guide

De quoi s'agit-il ? D’une formation qui permet aux participants d'acquérir des connaissances, compétences et valeurs leur permettant ensuite d'organiser et de proposer des balades/expériences guidées et éducatives en milieu marin.

Dans quel but ? Promouvoir un code de conduite responsable chez les guides, sensibiliser les divers acteurs (touristes, pêcheurs, tours opérateurs...) en transmettant un savoir, protéger les ressources naturelles et aider les communautés locales à devenir autonome.

Quel bilan à ce jour ? Entre 2016 et 2019, 46 guides maritimes ont été formés à travers le projet Mauritius Marine Guide. Eco-Sud a également développé trois types de visites guidées afin de promouvoir les services des guides marins et les responsabiliser.

L’info en plus : Ce programme a été mis en place en partenariat avec The Field Guides Association of Southern Africa (FGASA) et bénéficie du soutien de la Tourism Authority. Il est également reconnu par la MQA.


Pépinières de corail

De quoi s'agit-il ? De la création de pépinières de corail. Au fil du temps, les fragments de corail vont former des colonies qui seront ensuite transplantées sur un site abîmé dans le lagon de Grand Port.

Dans quel but ? Restaurer l'écosystème des récifs coralliens.

Quel bilan à ce jour ? Nous prévoyons la propagation de 1 000 colonies de corail dans le parc marin de Blue Bay et l'augmentation des quantités de poissons.

L’info en plus : Le projet, financé par SGP GEF UNDP, a débuté en 2017 en collaboration avec le Albion Fisheries Research Centre (AFRC) et le Mauritius Oceanography Institute (MOI).

Adoptez un fragment de corail !

Voluntary Marine Conservation Area

De quoi s'agit-il ? De sites qui ont été sélectionnés dans le lagon de Point d’Esny, par les acteurs du milieu marin et les communautés locales, afin d’éviter toute activité d'extraction ou de destruction.

Dans quel but ? Aider la restauration de la vie marine et de la biodiversité de ces zones et ainsi assurer la reproduction et la survie des espèces ainsi que la sécurité alimentaire.

Quel bilan à ce jour ? Quatre espèces d’herbier ont été répertoriés dans la VMCA ainsi que plusieurs espèces de poissons juvéniles et adultes, telles que le cordonnier et des poissons de la famille des perroquets. Cette observation montre que l’herbier est une aire importante pour le cycle de ces espèces.


Surveillance du lagon

De quoi s'agit-il ? De surveiller le lagon et le parc marin de Blue Bay afin d’évaluer l’état de santé et la diversité des espèces de coraux et de poissons, et d’enregistrer les activités humaines qui ont lieu dans le lagon et le parc marin.

Dans quel but ? Obtenir une indication de l'état de santé de l’ensemble du lagon. Certains signes, tels que le blanchissement des coraux ou la présence d'espèces invasives, peuvent être détectés rapidement grâce à la surveillance constante du lagon et ainsi permettre de prendre des mesures appropriées rapidement.

Quel bilan à ce jour ? La surveillance du lagon nous a permis de démontrer que la réserve de pêche de Mahébourg aide à protéger les coraux et les poissons car ils y sont plus abondants et diversifiés qu'à l'extérieur de la réserve.


Identification des tortues

De quoi s'agit-il ? D’un programme de surveillance sous-marine des tortues imbriquées en utilisant la photo-identification.

Dans quel but ? Tenter de déterminer les fluctuations des populations de tortues imbriquées dans la zone de la Blue Bay Marine Protected Area (BBMPA), leur sexe ainsi que l'utilisation faite de la BBMPA par ces individus.

Quel bilan à ce jour ? La surveillance des tortues a fait ses débuts en avril 2018. En neuf mois, 24 tortues ont été identifiées. Seules des tortues imbriquées ont été rencontrées et une tortue verte a été relâchée en collaboration avec le Albion Fisheries Research Center (AFRC).

L’info en plus : La tortue imbriquée est une espèce menacée d'extinction. Malgré l’observation de spécimens dans les eaux mauriciennes, il a été difficile de confirmer le statut de leur population en raison du manque de tentatives de nidification.

Rejoignez le Turtle Mauritius Network

Programme éducatif

De quoi s'agit-il ? De campagnes de sensibilisation destinées aux écoliers en utilisant l’éducation et l’information comme outils.

Dans quel but ? Sensibiliser les enfants au milieu marin, à sa conservation et sa protection.

Quel bilan à ce jour ? Entre 2010 et 2017, environ 1 500 enfants ont été sensibilisés au milieu marin et aux impacts humains. En 2018, le programme éducatif a ciblé cinq écoles de la région de Grand Port et environ 268 élèves ont reçu un exposé général sur les écosystèmes marins.


Campagne de sensibilisation

De quoi s’agit-il ? De campagnes de sensibilisation à l’intention du public général.

Dans quel but ? Expliquer l’importance des écosystèmes marins et côtiers et l’impact négatif des activités humaines sur ces environnements.

Quel bilan à ce jour ? En 2018, nous avons participé à divers événements dont : une campagne de sensibilisation à l'Université de Maurice, différentes réunions avec les pêcheurs dans le cadre du projet de fermeture saisonnière de la pêche à l’ourite (poulpe), la plantation de mangroves à Pointe Jérôme et l'Ocean Active Festival.


Volontariat et stages

Volontariat à court terme

Les volontaires à court terme participent à la surveillance des récifs dans le parc marin de Blue Bay et dans le lagon de Pointe d’Esny. Les projets sur lesquels vous pouvez être amenés à contribuer sont énumérés ci-dessous. La plupart des activités dépendent de la météo et des conditions en mer.

Réalisation d'enquêtes sur les poissons, les coraux et l'activité anthropique. Notre objectif est d'être sur l'eau le plus souvent possible afin de collecter des données. Ainsi, nous pouvons informer les communautés locales de l’état de cette ressource dont elles dépendent grandement.
Cette activité se déroule à bord d'un bateau à fond de verre ou en plongée en apnée dans le parc marin de Blue Bay, une zone marine protégée (MPA) couvrant environ 300 hectares. Le parc est connu pour abriter la tortue imbriquée qui est en danger critique d'extinction. Ce projet de surveillance vise à déterminer la population réelle des tortues dans la MPA de Blue Bay, le degré de résidence des tortues dans la zone, la période passée en dehors de la zone, l’importance de la MPA en tant que site d’alimentation et les facteurs de stress sur la population. Ces informations sont jugées essentielles pour les efforts futurs de conservation, de gestion et de restauration des tortues imbriquées à Maurice.
Vous participerez au projet VMCA et à l’élevage de coraux qui vise à réhabiliter l’écosystème des récifs coralliens du lagon de Grand Port en augmentant le pourcentage de coraux vivants. Une fois que les fragments de corail ont atteint une certaine taille, ils sont transplantés sur des sites dégradés afin de restaurer l'écosystème. D'autre part, la VMCA est un projet bénévole qui fonctionne avec l'aide de la communauté locale. Un suivi écologique est effectué afin de connaître l'état de la VMCA et son évolution après une diminution des activités humaines dans cette zone.
Les mangroves protègent les terres contre les inondations et aident à prévenir l'érosion des côtes. Elles se développent dans des eaux riches en éléments nutritifs et améliorent également la qualité de l'eau en la purifiant des déchets et des polluants. Nous organisons des opérations deux fois par an, au cours desquelles les volontaires participent à la surveillance et au nettoyage des mangroves.
Nous voyons régulièrement des tortues marines le long de la côte mais nous les avons rarement observées pondre sur les plages de l’île principale au cours des 50 dernières années. Des campagnes d’éducation sont organisées dans les écoles afin de sensibiliser les enfants de la région à l’importance des tortues marines et leur protection.

Quelles compétences et expérience allez-vous acquérir ?

En prenant part à ce programme, vous pourrez améliorer votre connaissance du milieu marin. Celui-ci vise à :

  • Fournir une bonne compréhension des écosystèmes marins.
  • Permettre d'identifier différentes espèces de coraux et de poissons présentes dans les océans autour de Maurice.
  • Étudier les problèmes anthropiques actuels qui affectent l'écosystème des récifs coralliens à la fois au niveau mondial et dans la région de Blue Bay et de Maurice.

A noter que diverses formations sur la conservation seront dispensées à travers des ateliers théoriques et pratiques.



Stage à long terme

Vous pouvez également postuler à un stage à long terme, si vous avez les compétences et l'expérience nécessaires, et vous devez pouvoir vous engager sur deux à cinq mois. Voici une liste des différents postes disponibles :

En tant que coordinateur/assistant de projet, vos principales fonctions comprendront :

  • Diriger une équipe de bénévoles. Ces bénévoles devront être formés pour mener des enquêtes transect dans la région.
  • Enregistrer la quantité et la diversité de poissons dans un certain nombre de sites de surveillance.
  • Suivre les fluctuations au sein de la communauté benthique au fil du temps. Ces informations devront ensuite être saisies dans notre base de données de surveillance des coraux et des poissons, dont vous serez également responsable de mettre à jour.
  • Surveiller les niveaux d'activité de pêche illégale dans la région. Cela signifie d’effectuer des patrouilles le long de la côte et sur l'eau, et de faire part de vos observations aux gardes de côte locaux.
  • Vous serez responsable de l’opération et de l'entretien du bateau que vous utilisez. Vous devrez coordonner avec l'un de nos capitaines pour organiser votre surveillance.
Afin d’obtenir ce stage, vous devez être un bon nageur, plongeur en apnée et avoir un vif intérêt pour la conservation.

En tant que stagiaire en coordination des bénévoles, vos principales tâches seront les suivantes :

  • Coordonner les groupes de bénévoles court terme qui se joignent au programme de surveillance de Lagon Bleu et Coral Reef tout au long de l'année.
  • Garder une trace des informations telles que les populations de poissons et l'état du corail (activités de surveillance auxquelles participent les bénévoles).
  • Si nécessaire, vous aiderez également à éradiquer les menaces qui pèsent sur les récifs et les poissons.

Dans l'ensemble, vous serez responsable de la prise en charge des bénévoles du projet. Vous vous assurerez qu'ils font leur travail et vous serez là pour les aider et leur montrer ce qu'ils peuvent faire pour aider le projet à atteindre ses objectifs.

Vos principales fonctions incluent la planification et la gestion des activités quotidiennes qui comprennent :

  • Implémentation de la pépinière de corail.
  • Entretien de la pépinière par le nettoyage.
  • Réparations selon les besoins.
  • Rédaction de rapports.
  • Collecte de données (paramètres d'eau, taille des fragments de corail et ainsi de suite).
  • Phase de transplantation.

Nous en sommes encore aux premières phases du projet. Cela signifie que les principales activités concernent la collecte des données requises, l'analyse de ces données, la planification des activités d'entretien par semaine et le suivi du site de la pépinière de corail.

En tant que stagiaire, vous devez être un bon plongeur et chef d'équipe. Vous devez également vous connaître en analyse statistique et avoir une bonne compréhension scientifique de l'écosystème marin, en particulier l'écosystème des récifs coralliens.

En tant que stagiaire en surveillance des tortues marines, votre première mission sera de diriger et de former les bénévoles. Il s'agit notamment de :

  • Effectuer des relevés des tortues marines dans le parc marin de Blue Bay.
  • Estimer la population réelle des tortues dans la MPA de Blue Bay.
  • Déterminer le degré de résidence des tortues dans la MPA.
  • Déterminer la période passée loin de la MPA.
  • Déterminer l'importance de la MPA en tant que site d’alimentation pour les tortues.
  • Déterminer les facteurs de stress sur la population.

Les données et les photos devront être recueillies et enregistrées correctement afin d’obtenir autant d’informations possibles sur le comportement des différents individus vivant dans le parc marin.

Vous ferez cela à partir d'un bateau à fond de verre ou en plongée avec tuba. Vous devez, par conséquent, être un bon nageur et plongeur en apnée.

Le lagon de Blue Bay contient à la fois des aires marines protégées (MPA) et des réserves de pêche. Celles-ci visent à restreindre l'activité de pêche et à préserver le milieu marin. Bien que des règlements soient en place, tout le monde ne s'y conforme pas et la faune marine demeure menacée.

Nous menons un programme de surveillance de l'activité humaine conçu pour suivre la pêche illégale pratiquée dans la région. Les sorties ont lieu deux fois par semaine à 7h du matin en bateau, kayak, SUP ou patrouille sur la plage. Toutes les données sont collectées et stockées sur une feuille de calcul Excel. A partir de là, elles sont analysées et résumées dans un rapport mensuel qui peut ensuite être envoyé au gouvernement local.

Compétences et qualifications générales requises :

  • Être familier avec Microsoft Excel et Word.
  • Être très à l’aise en natation (pour les stages axés sur les tortues, le corail et le lagon).
  • Être capable de travailler à la fois de façon indépendante et en équipe.
  • Obtenir un visa étudiant (nous pouvons vous guider dans vos démarches). Si vous êtes actuellement un étudiant, vous pouvez rester jusqu'à cinq mois et jusqu'à trois mois maximum sur un visa touriste.

Contactez-nous via lagonbleu@ecosud.mu afin d’obtenir plus d'informations sur notre programme de volontariat et de stages.


Pendant votre séjour à Maurice, vous aurez la possibilité d'obtenir votre certificat de plongée (PADI) à un prix très intéressant, à travers un centre de plongée que nous recommandons vivement.


Visitez la page Facebook du centre

National Turtles Platform

De quoi s'agit il ? D’une plateforme commune mise en place pour la protection des tortues marine à Maurice.

Dans quel but ? Sensibiliser la communauté locale sur l'importance des tortues marines et proposer des directives à respecter lors de la nidification de l’espèce.

Quel bilan à ce jour ? Il y a encore beaucoup de travail à faire afin de préserver les tortues qui vivent et souhaite venir pondre à Maurice.


Promouvoir une pêche durable

De quoi s'agit il ? D’un programme national de sensibilisation pour soutenir la deuxième fermeture temporaire de la pêche au poulpe à Maurice.

Dans quel but ? Eduquer et sensibiliser les pêcheurs, les consommateurs et les communautés côtières à la pêche durable et permettre aux communautés locales de participer activement à la cogestion de la pêche au poulpe.

Quel bilan à ce jour ? Depuis xxxx , la pêche à l’ourite peut se pratiquer légalement à Maurice entre les mois de X à X. Cette activité désormais réglementée permet de favoriser la reproduction de l’espèce.