Le modèle de développement, la surconsommation, le manque d’engagement politique ou l’indifférence à l’égard des zones sensibles sont des réalités qui représentent de vrais dangers écologiques.

Parmi les 14 types ESAs, nos îlots ont été identifiés comme des zones écologiquement sensibles.

Les 156 îlots qui se trouvent autour de Maurice constituent un des derniers « refuges » pour la flore et la faune mauricienne. La biodiversité qui s'y trouve, de par l'isolement de ces habitats,ont limité la prolifération des espèces invasives, comme les rats, dans ces îles. Protéger et conserver la biodiversité représente une réel "valeur optionnelle" pour les scientifiques. Des chercheurs mauriciens ont trouvé que le Bois de Natte pourrait avoir des effets anticancéreux.

Le ESA BILL recommande de protéger la biodiversité de nos îlots et ainsi, favoriser la connaissance et la recherche scientifique.

Ne soyons plus les spectateurs de la dégradation de notre environnement. De notre pays.