Le modèle de développement, la surconsommation, le manque d’engagement politique ou l’indifférence à l’égard des zones sensibles sont des réalités qui représentent de vrais dangers écologiques.

Parmi les 14 types ESAs, les marais côtiers ont été identifiés comme des zones écologiquement sensibles.

Les wetlands permettent de réduire les taux d'engrais dans nos lagons et contribuent à préserver nos coraux, nous permettant ainsi de manger du poisson. 90% de tous les wetlands mauriciens sont affectés par le comblage. Nos lagons souffrent d'eutrophisation (manque d'oxygène dans les lagons), causée par la présence d'engrais qui favorise la pousse des algues qui consomment plus d'oxygène.

Le ESA BILL recommande de respecter les wetlands et leurs zones tampons. Nous aurons ainsi plus de poissons locaux à des prix plus abordables.

Ne soyons plus les spectateurs de la dégradation de notre environnement. De notre pays.