Le modèle de développement, la surconsommation, le manque d’engagement politique ou l’indifférence à l’égard des zones sensibles sont des réalités qui représentent de vrais dangers écologiques.

Parmi les 14 types ESAs, les plages et les dunes de sable ont été identifiées comme des zones écologiquement sensibles.

Sans les dunes, il n'y aurait pas de wetlands. Les filtres naturels que constituent les wetlands nous permettent d'avoir un lagon en bonne santé, produisant ainsi du poisson pour notre population. Aujourd’hui, 33% de notre littoral est occupé par les hôtels, les campements et les terrains de golf.

Le ESA BILL recommande de ne pas construire sur les dunes qui permettent aussi de lutter contre l'érosion de la côte. Érosion qui augmentera avec les effets du changement climatique. Protégeons nos lagons, nos poissons et nos côtes.

Ne soyons plus les spectateurs de la dégradation de notre environnement. De notre pays.